La réalité augmentée au service du patrimoine

Dans un précédent article, je vous avais parler de la réalité augmentée qui était utilisée dans le marketing dans diverses forme, mais aujourd’hui j’ai envie de me pencher sur l’utilité qu’elle peut avoir dans la patrimoine.

Dans beaucoup de monuments, on utilise la réalité augmentée pour pouvoir montrer aux visiteurs les monuments comme ils pouvaient être dans le passé, ce qui permet des reconstitutions historiques.

On peut citer l’exemple, conçu par la start-up Normandy, qui a pu créer une application de réalité augmentée, pour le château de Falaise. Malgré que celui-ci fut restauré dans les années 90, mais dans une conception moderne et des pièces quelques peu vide, et donc qui ne montent pas l’aspect histoire de ce château.

Des l’achat du billet, on vous remet un histopad, un ipad où il y a une application, qui va vous permet de voir le château comme il pouvait être à l’origine et on peut cliquer sur certains points et avoir des informations sur la château.

Mais on peut aussi parler des Histocams, ce sont des jumelles fixes qui exposent des points de vues, pour montrer des vues telles qu’elle pouvaient être il y a des centaines d’années. Comme cet exemple ci-dessous :

Un autre exemple le château de Chambord.

On peut parler d’un autre château, beaucoup plus connu, Chambord de même que pour celui de Falaise, on utilise l’histopad (qui est conçu avec Histovery), pour découvrir le château de Chambord.

 

Et de même que pour le château de Falaise on peut découvrir des informations sur la vie au château de Chambord, ce qui est super intéressant et montrant que la réalité augmentée permet de découvrir le patrimoine.

Beaucoup de lieux touristique sont se dotés de l’histopad, au château de Chambord, on peut alors visiter 19 salles et on peut découvrir environ 150 pièces de mobilier, objet d’art et des éléments de décor. Chose drôle, il y a même une chasse au trésor pour les plus jeunes ce qui permet de vraiment faire découvrir le lieu.

Source :

Rtl futur

Etourisme info

N’oubliez rester créatif

Un framework inspiré de la NES

Amoureux de rétro gaming bien le bonjour, si vous aimez la NES, c’est article s’adresse à vous !! NES.css est un framework front inspiré du design de la NES et du pixel art !

Point positif, c’est que ce framework et open-source et sous licence MIT c’est à dire que vous pouvez l’utiliser dans tous vos projets qu’ils soient commercial ou non.

Point négatif, il n’est pas tellement complet mais je trouve l’idée très mignonne et super cool, surtout si on est un nostalgique ou un fana de rétro-gaming.

Voici quelques image du Framework

Voilà voilà

N’oubliez de restez créatif !!

Les grandes tendances du webdesign en 2019 !

Comme la mode, le webdesign a ses tendances et ses code et en 2019 plus que jamais le mot est donné sur la créativité et l’originalité de celui-ci.

  1. Le material design a sa place en 2019.

Le material design, le design crée par Google a bien sa place en 2019, remplaçant le flat design, avec des couleurs uniforme et en harmonie et le mot d’ordre et la simplicité mais il y a aussi des perspective et des ombres.

2. Le vintage, le retour incontournable.

Que ce soit dans la mode ou dans le design, le vintage a fait son grand retour, tournée vers des tendances plus années 70 et années 90. On peut même parler de tendances plus anciennes car il y a un léger retour de l’art déco et même de l’art nouveau qui datent des années 30-40.

Avec des formes très géométrique, des couleurs vives mais aussi des couleurs plus tendre et pastel, le vintage est bien présent dans les tendances de 2019.

3. Des dégradés, en veux-tu, en voilà.

On peut rajouter à nos couleurs en 2019, la grande tendances des dégradés, qui sont jugés moins agressives.

4. Minimaliste, du vide pour aller à l’information.

Efficacité, c’est le mot d’ordre pour le minimalisme, aller au plus simple pour l’utilisateur et qu’il trouve les informations le plus vite possible.

5. L’arrivée de la réalité augmentée.

Après avoir fait sa place dans les jeux-vidéo, beaucoup de site de e-commerce utilisent la réalité augmentée pour présenter des produits, cela nécessite juste un appareil avec une caméra. Certains site peuvent proposer de tester, des lunettes ou un chapeau ou même voir si un meuble irait dans votre habitation comme ikea.

6. Des illustrations pour expliquer un concept.

Les designers n’hésitent plus à utiliser des illustrations pour expliquer un concept, une idée, laissant les formes géométrique un peu de coté pour préférer des formes plus arrondie ou même des illustrations.

7. Les typographies mise en avant.

En 2019, les création typographiques seront présentes, avec un peu de CSS et quelques manipulations en Javascript, nous pourrons créer des créations magnifique et très graphique.

8. Le « brutalisme » et les pages déstructurées pour une vision plus originale.

Quelques peu, en contradiction avec le minimalisme, le brutalisme est une mouvance qui cherche à créer des pages déstructurées et atypique. Sans vraiment de règle sur les aspect graphique cela reste complètement originale.

9. Le one-page, toujours là et ça continue.

Pour beaucoup le one-page est signe de facilité, mais il faut se pencher sur quelques sites pour se rendre compte que le one-page pour être signe d’originalité et voir même peut raconter une histoire, qui nous donne envie de scroller encore et encore, avec des effets de parallax, notre one-page peut devenir vraiment surprenant et atypique.

10. Des animations, pour donner vie au site.

Des animations plus vives seront grandes tendances sur mobile notamment mais aussi sur bureau.

Pour conclure, 2019 nous offre un pannel que ce soit dans les couleurs et de tendances graphique et de webdesign, où le mot d’ordre est la simplicité et l’originalité.

N’oubliez pas restez créatif.

Source :

Web design trends

Graphiste.com

Codyhouse, un framework et des expérience web.

Vous avez toujours voulu avoir un carrousel un peu plus original ou une manière très graphique de présenter un produit sur votre site, maintenant avec Codyhouse c’est possible. Ce framework, au delà d’être un framework classique,  vous propose aussi un librairie d’expérience web.

Ce framework est comme je disais auparavant un framework tout à fait classique, ce qui le rend plus particulier c’est qu’il y a des « expériences web ».

C’est différentes expériences, ce présente comme ci-dessus, cela permet de créer des tas de choses assez intéressantes et intuitives, et graphiquement superbe. Ces différents expériences peut être des effets, des navigation et on a même une partie UX.

Du coté du framework, il est tout a fait classique mais il reste assez intéressant.

Vous pouvez même retrouves des tutos sur Youtube pour utiliser ce framwork.

Voilà un petit framework, assez intéressant pour bien commencer l’année 2019.

Et n’oubliez restez créatif

Source :

Le blog du webdesign

Codyhouse

Muzli 2, le plug in chrome pour être au courant des dernières nouveautés sur le web !

Comme vous le voyez, sur ce blog, nous faisons de la vieille sur tout ce qui est développement web. Grâce à Muzli 2 c’est possible !!

Ce plug-in de google s’installe super rapidement et vous permet de voir quand vous ouvrer un onglet de voir les dernières nouveautés sur le web, avec des sites Driiible, Designer news … etc.

Depuis 2014, l’équipe de Muzli cherche vraiment à partager les pépites sur le web pour offrir des contenus frais et intéressant à leur communauté. D’ailleurs on peut trouver une vidéo qui présente ce plug-in.

C’est un outil vraiment super et je suis super contente de voir tout ce contenu afficher sur mes onglets je peux trouver ce que je veux, car on peut choisir les catégories de ce qu’on veux sur Muzli 2.

 

Voilà, cet article est très court mais c’est un outil très intéressant alors installez le très vite !!

source : webdesigntrends

Muzli 2 

Free Image Resizer : où comment créer des images sur ses réseaux sociaux au bon format !

Aujourd’hui nous avons tous un ou même plusieurs réseaux sociaux, et bien évidemment ils ont tous leurs propre format en terme de médias.

On peut bien entendu les recadrer mais aujourd’hui avec Free Image Resizer, on gagne un peu de temps car cet outil vous permet de créer toutes vos image au bon format. 50 formats, 9 sources disponibles autrement dit il y a de quoi faire.

Avec ce choix de format, vous pouvez donc créer toutes les images que vous avez besoin, après vous n’avez plus car téléchargés vos images aux formats sélectionnés. Ce qui est bien qu’on est pas trop à l’aise avec Photoshop et on est sûr que les images vont être parfaite pour les réseaux sociaux !

Merveilleux n’est-il pas ?

N’oubliez restez créatif !

 

source blog du webdesign

Game design ?!

Aujourd’hui je voudrais vous parler du game design ou conception de jeux, où comment une personne est chargée de concevoir les niveaux de vos jeux vidéo préférés.

Premièrement, je vais parler du game design dans le domaine du jeu vidéo mais sachez que l’on retrouve des game design dans tout domaine liés aux jeux vidéo.

Qu’est ce que fais un game designer ?

Tout simplement, le game designer est une personne qui va concevoir et réfléchir à l’ergonomie du jeu, savoir où vous devez, ce que vous devez faire et rendre le jeu cohérent, par ailleurs, il faudra aussi voir la difficulté pour qu’elle soit croissante dans le jeu c’est qu’on appelle d’ailleurs le « game play ». Il faut rendre le jeu attractif et addictif sans qu’il soit trop ni trop facile.

Quelles qualités faut-il avoir pour devenir game designer ?

Déjà une grande passion pour les jeux vidéo (logique), mais aussi une bonne culture générale et à cela on peut ajouter la créativité et l’imagination. De plus, il faut savoir gérer son équipe en effet il faut que le game design puisse voir les soucis dans la conception du jeu, si le scénario et cohérent, si le graphisme tient la route et pleins d’autre aspects ce qui nécessite une bonne communication et de la rigueur.

Vers une évolution du métier de game designer grâce au VR

Depuis quelques années la réalité augmentée ou immersive arrive de plus en plus dans notre quotidien, et donc donne accès à des emplois de game designer vr, on peut même parler non pas de game designer mais de designer vr / réalité augmentée car ceux-ci peuvent dans des secteurs autre que le jeux vidéo.

Bien entendu pour ces deux métiers il faut obtenir un niveau master pour maîtriser tous les aspects de ce métier qui passionnant, car sans game designer il n’y a pas jeu où en tous sans règle et sans logique.

source :

wikipédia 

strate game designer

strate designer vr / réalité augmentée

N’oubliez pas rester créatif

 

 

 

 

Motion Capture ?

Aujourd’hui je voudrais vous présentez ce qu’est le motion capture.

Le motion capture ou la capture de mouvement en français, est une technologie qui permet d’engistrer des mouvements d’une personne ou d’un objet pour les reproduire virtuellement. Cela a énormément contribué dans l’étude des mouvements humais ce qui a permis d’aider dans des domaines très avancés de la médecine.

Plus récemment, celle-ci a été utilisé dans les domaines du jeux-vidéo et dans le cinéma. Par ailleurs, le premier film qui a été réalisé entièrement en motion capture est Le pôle express (2004).

Comment c’est possible ?

Pour faire du motion capture, déjà il vous faut un Homme, ou animal… auquel nous allons lui ajouter différents capture qui vont saisir les mouvements les plus proches de la réalité, il y a un nombre différents de caméras allant de 8 à 24 pour les captures multiples. Après tout avoir calibrés et que notre sujet a fait sa prestation, nous allons pouvons donner vie à notre personnage numérique. Mais nous allons revenir rapidement sur les capteurs car ils sont importants.

Capteurs optique

Ces capteurs sont importants car ils vont saisir les mouvements aux endroits stratégique du corps c’est à dire les articulations, ce sont les caméras les plus utilisées. Des caméras vont envoyer des rayons infrarouge qui vont réfléchir les capteurs optique du sujet mais cette technique bien qu’elle soit la plus utilisée a un petit problème c’est la sensibilité aux obstacles, entre les capteurs et les caméras si le sujet devait a passer un obstacle.

Capture gyroscopique

Suite au problème, liés aux premiers capteurs, de nombreux studios se tournent alors au motion capture gyroscopique. Ces capteurs permettent de capturer en temps réel la partie du corps sur laquelle ils sont, via un émetteur qui va transmettre auprès d’un ordinateur sans trop s’en éloigner car ils faut que l’ordinateur capte le signal des capteurs.

Capture mécanique

Cette technique marche grâce à un exosquelette construit autour de l’objet. L’exosquelette est une structure dont les angles sont des capteurs angulaires, ceux-ci sont reliés par des fils à un ordinateur. Chaque capteur connait sa position par rapport aux autres, ce qui permet à l’ordinateur de savoir les mouvements de l’ensemble de la structure. Mais il y a beaucoup de contrainte vis à vis des câbles qui doivent être reliés mais cependant cette technique reste très précise.

Il existe d’autres technique pour le motion capture qui sont plus poussés mais que je vais pas détaillées ici.

Cependant cette technique reste très chère, mais elle est rapide en terme de production, nous pouvons l’exemple du film du seigneur des anneaux dont le budget pour le motion capture représente près d’un tiers du film.

Dans les jeux vidéo, cette technique est aussi très utilisé pour donner vie à des personnage et pour qu’ils puissent être le plus réaliste possible, nous pouvons citer l’exemple de L.A Noire un jeu d’enquête qui se déroule dans les années 50.

Cette technique est vraiment impressionnante, et permet de créer beaucoup de choses qui n’était forcément possible auparavant.

N’oubliez restez créatif.

Source :

Realité virtuelle.com 

Youtube motion capture

Youtube motion capture L.A noire

Vapid, un CMS pas comme les autres !

Aujourd’hui je voudrais vous présenter Vapid, qui est un CMS quelque peu original.

Qu’est-ce qu’un CMS ?

Pour commencer, je vais vous expliquer ce qu’est un CMS (Content Management System  ou un système de gestion de contenu en français). Ce terme est utilisé pour désigner un type d’application qui permet de créer un site web dynamique. Le client est totalement autonome et peut mettre son site à jour tout seul. L’avantage d’un CMS c’est qu’il permet la séparation du contenu et de la forme avec un système de templates : l’interface graphique est indépendante du contenu.

Et Vapid ?

L’idée de Vapid, c’est que c’est vous qui va construire votre dash-board, qui va vous servir pour justement effectuer des changements sur votre contenu. Le dashboard se crée seul autour des champs dont vous avez besoin.

Sur l’image ci-dessus, nous pouvons voir qu’à partir du code nous pouvons générer des éléments dans le dash-board pour modifier le contenu du site, donc nous pouvons ajouter ce que nous avons vraiment besoin et le gérer facilement.

Et c’est pas fini ? car nous pouvons aussi créer des fichiers minifiés pour les CSS et JS, ce qui est vraiment très intéressant bien entendu il faut avoirr quelques connaissances en code pour réussir à utiliser ce CMS.

C’est un CMS penser pour les intégrateurs, d’ailleurs tout est dit dans le slogan « for people who build websites for other people », peux ceux qui construise des sites web pour les autres.

N’oubliez pas de rester créatif.

Source : blog du webdesign

vapid.com

 

UI / UX ?

Comme j’aime beaucoup parler de design et de qui est à l’imagerie numérique, j’hésitais à vous parler d’animation ou encore de design mais voilà je voulais qu’on décrypte ensemble l’UI/UX.

Qu’est ce que c’est que ça ??

Déjà on va commencer par l’UX, le designer UX est la personne qui est responsable à partir des objectifs établis par le client de trouver l’équilibre entre ces objectifs et les besoins des utilisateurs par diverses applications, en fait tout produit pour lequel une interface est requise. Pour y arriver le designer UX fera des recherches sur les utilisateurs pour savoir qui sont exactement les clients. Donc c’est celui qui va réfléchir à la mise en avant du produit et penser un peu à partie marketing.

Et pour l’UI

Si on devait le dire grossièrement, c’est la partie plus créative si on peut dire. Bien entendu, il participe dés le départ du projet avec le client et le designer UX et s’occupera d’un guides des styles qui contiendra tous les visuels liés au projet. Concrètement, on peut dire qu’il est en quelque sorte un directeur artistique sur le projet et veillera que la charte graphique est respectée durant le projet et le designer UX lui veillera que les fonctionnalités soient respectées.

C’est un très gros travail d’équipe, les designers UI et UX travaillent en symbiose pour que le projet soit viable.

Beaucoup d’entreprise cherchent à mettre les produits en avant avec une forte identité graphique et une bonne utilisation client.

N’oubliez pas rester créatif !

Source : ici